Certification WELL : Késako ?


La certification WELL faisant partie d’une série de mesures, qui tendent au mieux vivre des employés dans leur entreprise, ses normes concernent le travail au bureau. Ainsi le temps que ceux-ci passent en intérieur est autant pris en compte que ne l’étaient les bâtiments en termes de bien-être. De là à considérer que les plantes vertes open space sont aussi nécessaires que l’air que l’on y respire, le pas est vite franchi ! Outre qu’elles facilitent la concentration, c’est un atout de taille pour l’accueil des visiteurs.
vegetalisation de bureau
Comment l’obtenir ?
Ce nouveau référentiel visant à cerner les principaux critères propices aux occupants des espaces, celui qui tend à améliorer leur confort est primordial. La certification WELL Building Standard est accordée aux sociétés exemplaires, ayant à cœur de se soucier de sept facteurs : L’air, la lumière et l’eau, le confort et le bien-être psychologique, l’isolation thermique et phonique... eux-mêmes répondant à des critères d’évaluation. Une fois votre projet enregistré en ligne, un examinateur viendra sur place effectuer des tests de performance et répondre à vos questions.
Les plantes en question :
En matière de paysagisme vous ne trouverez rien de mieux pour agrémenter un bureau ou une plate-forme. Paris Pousse vous a déjà longuement énuméré les bienfaits de certains de leurs petites protégées dans votre espace personnel. Celles-ci possèdent des propriétés spécifiques et ont une action dépolluante, notamment en matière d’ondes électromagnétiques, de purification de l’air et se montrent défatigantes. Quel que soit la configuration du plateau concerné, il existe des plantes pour apporter bien des réponses aux exigences du label.
vegetaliser des bureaux
Lesquelles choisir ?
Le Philodendron ou le Monstera s’attaqueront directement aux problèmes liés à la pollution, tout en transformant votre espace de travail en véritable jungle urbaine. Tout comme le Sansevieria ces plantes dégageant de l’oxygène pur, très efficaces donc pour lutter contre des agents pathogènes tels que l’encre des imprimantes. Le Zamioculcas pour sa part est prisé par les paysagistes d’intérieur pour sa cohésion avec le design moderne. Et si le Kentia est réputé absorber l’humidité ambiante, le Ficus se montre efficace pour éradiquer le monoxyde de carbone.
Vous en conviendrez, les plantes sont nos alliées à plus d’un titre. En améliorant les conditions de travail de tout un chacun, c’est l’entreprise qui en tire des bénéfices. Aussi quand elles préservent la santé, et permettent de booster la productivité, que demander de plus pour se sentir motivé ? L’expression joindre l’utile à l’agréable a rarement été si bien employée et pour cause. Assainir l’air tout en se ménageant un environnement de travail plaisant, admettons qu’il y a pire comme perspective !
Contactez-nous par mail si vous avez besoin d'un devis: entreprise@parispousse.fr