Livraison gratuite tout l'été !

Fiche entretien: Citronnier


Quelle que soit la saison, et où que se trouve son habitat, un citronnier vous inonde chaque jour de ses bienfaits. Plante savoureuse par excellence, ses vertus sont autant médicinales que parées de mille et une prédictions ancestrales.
Le citrus limonia vous est dévoilé sous le nom protecteur d’Alexine chez Paris Pousse.
Ses origines orientales en font un compagnon exotique à souhait, qui aime à se déployer sous un climat tempéré. Il est particulièrement facile à cultiver dans les régions méditerranéennes et sud.
alexine citronnier
- Fiche entretien -
☀️ Exposition : Une bonne luminosité lui est nécessaire, évitez les variations de température brutales.
💧 Arrosage : Dès que la motte vous semble sèche il faut procéder à un arrosage. Pour autant si votre citronnier est en pot, une seule fois par semaine c’est assez. En automne et durant l’hiver optez pour la brumisation sur le feuillage. N’hésitez pas à lui fournir un engrais spécial de mars à septembre, tous les 15 jours suffisent donc lors d’une opération sur deux.
❌ Erreurs de culture : Son premier arrosage doit être copieux, mais ne laissez pas stagner d’eau dans la soucoupe du pot, un citronnier bien drainé se portera mieux. Si ses feuilles jaunissent c’est signe de carence en fer. Remplacer une partie de la terre par un mélange de compost, de terreau et d’engrais spécial agrumes. Ce peut également être en raison d’un excès de chaleur, placez la alors dans une pièce sans chauffage.
🌿 Entretien: La taille du citronnier est primordiale pour une meilleur fructification. Taillez votre citronnier d’environ 20 cm un mois après l’apparition de nouvelles pousses.
🤢 Maladies et ravageurs :
Une maladie nommée gommose peut l’affecter gravement, quant aux ravageurs craignez les pucerons et les cochenilles.
Les erreurs de culture sont souvent à l’origine de l’apparition de la gommose ! Le meilleur remède est de désinfecter ses outils à l’alcool à brûler pour éviter la propagation. Concernant les intrépides ravageurs, quelques indices à suivre :
Conséquences : Les insectes vont déposer du miellat sur ses feuilles, attirant et propageant ainsi la fumagine qui va les noircir.
Solution : Ces attaques sont simples à éviter et faciles à traiter. De façon précoce, il suffit de pulvériser un mélange d’eau et de savon noir sur les feuilles. En cas d’infestation plus étendue, passer une éponge imbibée du mélange sur et sous le feuillage.
🌱 Comment rempoter un citronnier :
Plantation pour une culture en pot : La priorité est de choisir une variété adaptée à votre climat, sur la capitale privilégier la plantation en pot. Vous pouvez de la sorte laisser votre citronnier à l’air libre à la belle saison, et le placer sous une véranda durant l’hiver.
  1.    Optez pour une espèce à petit développement, avec un contenant à sa mesure, et taillez-le en conséquence. La culture du citron nécessite autant de soleil que d’humidité et de chaleur durant l’hiver. Pour éviter le dessèchement il est impératif de le protéger du vent et du gel. Vous pouvez par exemple le laisser courir sur le mur d’une véranda orientée plein sud.
  2.   Durant sa mise en place, bien préparer ses racines aux extrémités, qui sont à trancher net. Baignez-les dans du pralin, cette boue argileuse les protègera et stimulera à la fois leur reprise. Vous pouvez notamment y mettre des billes d’argiles. Pour améliorer le drainage, n’hésitez pas à les déposer sur un lit de gravier. Proposez un mélange de sable et de compost à la terre, le citronnier vous le rendra bien.
  3.   Lors de la taille d’entretien, destinée à supprimer les vieux rameaux, protégez les plaies avec un mastic adapté. C’est que le citronnier cicatrise mal, aussi une légère taille un an sur deux est suffisante après la fructification. Par contre elle est nécessaire pour renouveler ses tiges, de même qu’histoire de limiter votre arbre à des proportions plus raisonnables.
👍🏼 Bon à savoir :
Le niveau de maturité est assez difficile à estimer car pour le citron elle s’étale sur toute l’année. Vous ne commettez pas d’impair en faisant votre récolte dès que la couleur de l’écorce vire au jaune brillant. Bien enveloppé vous pourrez le conserver au réfrigérateur durant deux mois, ou deux semaines à température ambiante.
A noter : Si vous avez exposé votre citronnier en un lieu convivial, votre balcon par exemple, il est possible de recueillir ses fruits pour n’importe quelle occasion. Son jus, une fois pressé et congelé, peut fort bien se transformer en glaçons... pratique non !