Mon jardin, mon potager et mes enfants


(temps de lecture 4mn15)
Plus personne ne semble ignorer en quoi consiste la culture bio, mais qu’en est-il dès qu’il s’agit de la pratiquer soi-même voire en famille. De toutes les activités à faire à domicile, celle-ci est un moyen infaillible de sensibiliser les siens au respect de la nature. Plutôt que de voir vos enfants scotchés sur leur smartphone ou devant la télé, avouons qu’il y a pire comme enseignement. C’est un apprentissage qui, comme le lire et écrire, restera gravé à jamais gravé dans l’esprit fécond des plus jeunes.

Quel est l’âge propice : Dès lors qu’un enfant est en mesure de tenir debout, tout en étant capable de mener une action simultanée, c’est in the pocket. Vous pourrez le motiver vers les deux ans à passer du temps en extérieur, où le jardinage deviendra rapidement un plaisir. Ne le rebutez pas avec des briefings à rallonge, motivez-le plutôt en lui apprenant le rôle utile des vers de terre, des coccinelles et autres. Des petites bêtes sympas qui, mine de rien, contribuent au maintien de l’écosystème.

Débuter par du basique : Vous n’allez certes pas leur faire retourner le terrain puis sarcler la terre, par contre incitez-les à vous regarder le faire. Tout petits ils sont à même de produire leurs propres fruits et légumes mais, pour les y encourager, il faut choisir des plants faciles à cultiver. Le meilleur exemple est le radis, d’autant qu’il pousse tout seul de mars à octobre. Imaginez leur fierté au moment de la dégustation, quand ils vous les proposeront croquants à souhait et vitaminés s’il vous plait !

potager radis avec les enfants

Une activité ludique : Outre que d’être amusant, ce qui est impératif pour eux, les mener à traiter écolo sous-entend les sensibiliser aux dangers des pesticides. C’est un moyen imparable pour les mener à goûter de tout, dans la mesure où ils auront contribué à faire pousser ces fruits et légumes. Comment résister à croquer dans une belle tomate bien rouge, ou vous ramener les aromates nécessaire à la préparation du repas. Fort de l’importance du rôle qui lui est confié, pas un enfant ne résiste !

L’apprentissage du goût : C’est sûrement l’un des buts le plus important de la manœuvre, qui s’adaptera au fur et à mesure suivant leur âge. Leur progression sera rapide, vous pourrez augmenter le panel de produits du jardin pour les six ans et plus. Là encore leur curiosité sera aiguisée, rien ne sera plus savoureux pour eux que les petits-pois ou haricots du jardin, quant aux fraises no comment ! Outre que l’enfant les verra rapidement pousser, ce sera pour mieux vous les faire partager avec fierté.

jardinier son potager avec les enfants

Chacun son implication : Si vous définissez bien les rôles, votre enfant souhaitera être maître de sa parcelle à lui. Plus vous le motiverez mieux il sera conscient de l’importance de sa tâche. Si vous lui proposez d’avoir ses outils personnels, ce sera le summum au niveau responsabilité. Dans les magasins spécialisés vous en trouverez qui sont adaptés à sa taille. Ainsi plutôt que de simplement vous aider, il prendra en charge tout le processus jusqu’à la récolte (en lui prêtant la main, ça va de soi).

jardinier avec les enfants

Petites astuces à noter : N’hésitez pas à l’impliquer même dans l’élaboration de son potager et de son suivi. Un carnet de bord lui permettra de tenir à jour les dates des produits mis en culture, de même que le plan de son potager. Pour les reconnaître utiliser une étiquette d’identification, qui signalera également au maraîcher en herbe à quelle fréquence et combien les arroser. Au besoin faites-lui dessiner chaque fruit et légume sur des flyers, histoire de mieux s’imprégner du schéma global.

Un dernier conseil est de profiter des compétences de votre propre jardinier, il saura mieux que quiconque vous aiguiller vers une collaboration efficace. Sans s’immiscer pour autant dans votre implication personnelle, en matière de choix des plants à privilégier, du matériel et autre c’est lui le pro. L’équipe de Paris Pousse vous aidera en tous points dans votre approche via le chat en ligne, car n’oubliez jamais que les questions ne manqueront pas de fuser... mais n’est-ce pas l’apanage des petits de vous bassiner par des pourquoi et des comment ?