Rempoter ses plantes vertes intérieur et extérieur

Le rempotage est une opération essentielle au bien-être de vos plantes, particulièrement pour les plantes d'intérieur. Cela est nécessaire pour donner aux racines la place de se développer et également pour renouveler la matière organique contenue dans le substrat qui nourrit les plantes. Si cela vous fait peur parce que vous ne l'avez jamais fait, que vous pensez que c'est compliqué ou que vous n'avez pas la place, nous sommes là pour vous guider. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le rempotage !

Quand rempoter vos plantes ?

A quelle saison rempoter vos plantes ?

Le rempotage se fait généralement à l'ouverture de la saison végétale, au début du printemps, c'est-à-dire courant Mars en France. Si, pour une raison ou une autre, vous avez besoin de rempoter vos plantes à un autre moment, évitez juste la période de repos des plantes entre Octobre et Janvier.

Comment savoir si une plante a besoin d'être rempotée ?

Une plante doit être rempotée lorsque son pot devient trop petit pour sa croissance ou qu'elle a épuisé tous les nutriments du substrat qui la nourrissent. Si vous notez que la croissance de votre plante ralentie ou si vous voyez que ses feuilles ont tendance à jaunir et à tomber plus fréquemment, il est probablement temps de rempoter. Le seul moyen d'en être vraiment sûr reste de dépoter votre plante. Si vous observez que ses racines forment une masse compacte, rempotez. A l'inverse, si le terreau se détache facilement et que peu de racines apparaissent dans la motte alors vous pouvez encore attendre un peu. La règle générale est de rempoter une plante jeune en pleine croissance tous les ans, et une plante plus mature tous les 2 à 4 ans.

Rempoter ses plantes vertes intérieur et extérieur

Quel matériel pour rempoter ?

Bien choisir son pot

Deux choses sont essentielles pour choisir le pot de votre plante. Premièrement, sa taille, qui doit être adaptée à la plante, ni trop petit sinon la plante s'étoufferait, ni trop grand sinon cela créera un stress pour la plante qui ne sera pas habituée à cet espace. Vous trouverez pour toutes nos plantes, une indication sur leur fiche de la taille de leur pot de culture et notre recommandation de taille de pot dans lequel la rempoter pour la première fois. Deuxièmement, prêtez attention au matériau du pot, plus il est poreux plus votre plante pourra respirer. Les pots en terre cuite, en argile et en grès sont parmi les plus poreux et permettent une excellente aération du terreau. Très lourds, ils peuvent être difficiles à manipuler mais cela leur offre cependant une grande stabilité. Attention, s'ils sont vernis cela réduit nettement leur porosité. Les pots fiberstone allient la qualité des pots naturels à un poids plus léger. Constitués d'un mélange de fibre de pierre et de fibre de verre, ils sont de haute qualité, légers et de très belle finition. Les pots en plastique un peu moins poreux, offrent l'avantage d'être beaucoup plus légers, faciles à nettoyer et existent dans une multitude de couleurs et de formes. Enfin, à noter que si vous utilisez un cache pot comme un panier en osier, une toile de jute ou nos sacs Bacsac, il faudra tout de même changer le pot à l'intérieur régulièrement.

Outils et matière organique

Pour rempoter votre plante, munissez vous :

  • D'un pot : soit il est neuf si votre plante est neuve ou si vous avez besoin de changer de taille soit vous réutilisez le même. Dans tous les cas nous vous conseillons de le laver avec de l'eau savonneuse pour les pots en plastique, en les laissant tremper dans de l'eau chaude avec un peu de javel pour les pots en fiberstone et en terre cuite. 
  • De billes d'argiles qui permettent d'absorber le surplus d'eau au fond de votre pot pour éviter que les racines ne se noient dedans lorsque vous arrosez
  • De terreau que vous pouvez adapter à votre plante
  • De paillage (optionnel) pour converser l'humidité de la terre ce qui permet d'espacer les arrosages, particulièrement pratique lorsque vous vous absentez.

Pour vous faciliter la vie, nous avons créé pour vous un kit de rempotage qui contient tout ce qu'il y a sur cette liste.

J'achète mon kit de rempotage

Rempotage Plantes Vertes d'intérieur

Comment rempoter ma plante : les 5 grandes étapes du rempotage

 

1. Je prépare mon plan de travail. Prévoyez un espace assez grand, soit sur un table si vous avez la place, soit à même le sol. Dans les deux cas, protégez bien avec une bâche ou en recyclant un vieux drap, des cartons de livraison ou même du papier journal.

2. Je dépote. Astuce pour dépoter : évitez d'arroser juste avant car une motte sèche est plus petite et facile à manipuler. A l'aide d'un plantoir ou à la main (de préférence avec des gants pour ne pas vous blesser), retirer le dessus du terreau. Grattez de plus en plus profondément, en douceur, pour dégager la motte créée par le système de racines de votre plante sans les abimer. A l'aide d'une griffe, ou de vos doigts, dégager le terreau des racines pour les aérer. Vous pouvez couper l'extrémité de vos racines avec une paire de ciseaux pour favoriser leur régénération. Et voilà, vous avez votre motte ! Videz le reste du terreau. Si votre plante n'a pas subi de maladie, vous pouvez réutiliser le vieux terreau en le mélangeant à du neuf mais uniquement pour des plantes d'extérieur.

3. Je lave mon pot. Que votre pot soit neuf ou déjà usagé, nous vous conseillons de le laver avec de l'eau savonneuse pour les pots en plastiques et en le laissant tremper dans de l'eau chaude avec un peu de javel pour les pots en fiberstone et en terre cuite. 

4. Je prépare mon pot. Si vous n'avez pas de coupelle ou de trou dans votre pot pour laisser s'écouler l'eau, vous pouvez mettre un morceau de feutre ou géotextile tout au fond du pot. Ajoutez ensuite une couche de billes d'argiles sur environ un dixième de la hauteur du pot. Pour éviter que les billes se mélangent au terreau, séparez avec un nouveau morceau de feutre ou de géotextile en veillant à ce qu'il recouvre toute la surface et soit bien collé aux bords du pot. Ajoutez ensuite la couche de terreau neuf jusqu'au quart de la hauteur du pot.

5. Je plante ma plante. Posez votre motte au centre du pot, en veillant à ce que le haut de la motte soit alignée avec le rebord du pot (ajustez en enlevant ou en remettant du terreau). Ajoutez ensuite du terreau tout autour de la motte en tassant à l'aide de votre paume ou de votre poing. Finissez en arrosant votre plante pour bien humidifier le terreau.

 

Photos : gettyimages, 

Nos plantes sont livrées en main propre par nos livreurs donc aucun risque qu’elles soient perdues par la poste.

Eco-responsable et durable.
Produits green avec zero packaging.

Plante garantie 1 mois.
C’est notre engagement personnel.

Nos paysagistes sont disponibles en ligne 6/7j
Expert terrain qualifié.