Fiche entretien: Aloe Vera


Plante grasse d’intérieur aux mille vertus, l’Aloé Vera est aussi facile d’entretien que décorative. Réputée pour ses propriétés médicinales cicatrisantes, elle est régulièrement utilisée dans la cosmétique.
Chez Paris Pousse, vous la trouverez sous le doux nom de Mina
Son feuillage, tout aussi élégant qu’original, est particulièrement résistant à la chaleur.
----------------------------------
grand aloe vera paris livraison 

- Fiche entretien -

Qui dit tenace ne signifie pas que votre Aloé Vera ne court aucun risque. Que vous l’éleviez à l’intérieur de votre maison en hiver, ou en extérieur en été, savoir en prendre soin nécessite un certain savoir-faire.
☀️Exposition: Lumière ambiante du soleil mais indirecte
💧Arrosage : Quand bien même votre Aloé Vera ne demande que peu d’eau c’est de façon régulière qu’il faut l’arroser. Sous risque de la voir en souffrir, lorsqu’il fait chaud mieux vaut ne pas la faire attendre trop longtemps. Préférez l’eau de pluie à celle du robinet, souvent trop dure pour elle, et tempérée pour lui éviter un stress qui peut s’avérer important.

Erreurs de culture : La soumettre à un ensoleillement direct est courir droit à la catastrophe, votre plante risque de voir son feuillage jaunir et ce de façon durable. L’Aloé Vera ne doit pas plus être victime de changements thermiques brutaux ! On lui préfèrera la température d’un appartement ou d’une maison, comprise en cours d’année entre 18 et 21°. Dans l’idéal vous pouvez la sortir au besoin, mais évitez-lui les nuits fraîches de mai à septembre.

Découvrir Mina

----------------------------------

🤢Maladies et ravageurs :

Ses principaux ennemis sont des parasites appelées coccidies, voire des poux des racines
Les coccidies sont de petits insectes, facilement repérables par l’amas farineux de couleur blanche qui apparaît sur les feuilles. Réputées pour se nourrir de leur sève, c’est aux feuillages des plantes qu’elles viennent se fixer.
Conséquences : Des traces blanches apparaissent sur ses feuilles, celles-ci deviennent molles et votre Aloé Vera jaunit. Solution : Les asphyxier en tamponnant les feuilles avec de l’alcool ménager, supprimer celles qui ont fané pour la soulager.
Les poux des racines se remarquent quant à eux au pied des racines qu’ils sucent pour en absorber la sève. Les premiers signes sont typiquement des taches blanches, qui se distinguent jusque sur les côtés intérieurs du pot.
Conséquences : Les racines pourrissent à la longue, la plante elle-même dépérit et risque fort d’en mourir. Solution : Arrosage avec des pesticides, chimiques ou biologiques, et transplantation après nettoyage des racines.
----------------------------------

🤓Précautions particulières à prendre : 

Feuilles jaunes : L’Aloé Vera pousse en général dans des zones arides, un excès d’arrosage est à éviter malgré l’envie qui vous tenaille. Prenez garde à ce qu’en surface la motte soit bien sèche entre deux arrosages, tout en lui assurant un drainage par les racines. Eviter les cache-pots pour que l’eau ne puisse pas stagner, à défaut y déposer des billes d’argile ou de petits cailloux. 

Feuilles brunes : Même s’il s’agit d’une plante grasse, elle est sensible au manque d’eau et peut réagir à certaines causes environnementales. La maladie dont elle souffre est la pourriture racinaire mais pas de panique ! Si votre Aloé Vera a triste figure qu’à cela ne tienne, vous pouvez le raviver en changeant son pot, après avoir bien éliminé toute racine molle ou noire. 

Feuilles ramollies : Votre Aloé Véra vous semble raplapla, ses feuilles ont un sérieux coup de mou et penchent à l’envie. Si elles pendent carrément leur manque de consistance est fort probablement dû à un manque de lumière naturelle. Veiller à ce que la température ambiante soit supérieure à 20°C, sans pour autant lui faire risquer un coup de chaud ou de soleil. 

----------------------------------

❄️Protection hivernale des Aloé Vera: 

Plantes en pot : Pour les protéger du froid, la meilleure solution est de les rentrer dès que l’hiver pointe son nez, n’attendez pas qu’il fasse moins dix pour ce faire. Si elles sont suspendues trouvez leur une pièce lumineuse, qu’il s’agisse d’un garage ou d’une véranda. Vous constaterez rapidement une augmentation de chaleur de 10°C pour le moins. 

Ensoleillement : Préférez une orientation Est ou Ouest, suivant leur besoins en soleil, en les plaçant près des fenêtres pour qu’elles en profitent au maximum. En hiver il est moins ardent aussi ne risquent-elles pas grand-chose ! Evitez cependant de les mettre en contact avec une vitre, si les températures du dehors sont très basses le froid pourrait se transmettre à la plante. 

Les remiser : Quand vous n’avez pas suffisamment d’espace pour les disposer à l’intérieur, placez-les à l’entour de vos pièces, là où elles vous gêneront le moins. Aidez-vous de supports de substitution, comme un escabeau ou sur vos meubles, ça vous fera une déco très originale. Evitez la proximité des conduits d’aération, elles pourraient s’assécher ou au pire faner. 

En extérieur : Cette succulente peut être plantée en pleine terre, mais uniquement dans les régions au doux climat. Pour autant l’hiver vous pouvez la protéger, en déposant du paillis à son pied qui lui fera office d’isolant. Mieux il gardera sa chaleur au sol et en retiendra l’humidité, ce qui ne vous dispense pas de recouvrir votre plante la nuit d’une bâche de protection.

🌱Comment rempoter un Aloé Vera ?

Plantation dans un pot : Que vous décidiez de placer un Aloé Vera dans un pot de fleur ou une jardinière, évitez la plantation en pleine terre, comme dans les régions tropicales dont elles sont issues.
  1. La taille du pot ne doit pas être trop petite ! Ce lys du désert, dans ses conditions optimales, prend vite toutes ses aises tant sa croissance peut être rapide. Offrez-lui un espace à la mesure de ses besoins, plus son contenant sera grand mieux votre Aloé Vera s’en portera, donc pas question de lésiner.
  2. Pour le drainage du sol, au lieu de cailloux vous pouvez utiliser des tessons d’argile. Sur le bord supérieur du pot, assurez-vous de garder 2 centimètres entre celui-ci et le terreau. C’est indispensable pour lui éviter le coulage provenant du sol mouillé durant l’arrosage.
  3. Durant la plantation ne renoncez pas à un substrat, surtout s’il est perméable à l’eau et agit sur le drainage, pour être pris sans détour à partir des racines. Placer sur le dessus du terreau des billes d’argile, elles permettront de limiter que l’humidité stagne à la base du pot.
👍🏼Bon à savoir :
La période la plus propice pour la production de bouture est après l’hibernation. Dès l’âge de 3 ans la plante produit à la racine des boutures minuscules appelées filles. Ces dernières peuvent être coupées avec un instrument bien tranchant ou rompues délicatement à partir de la feuille maîtresse.
A noter : C’est au printemps qu’a lieu la floraison d’un Aloé Vera, mais elle est assez problématique dans nos contrées. C'est-à-dire qu'il est rare de voir une fleur d'aloe à Paris...
Et pour ceux qui n'ont pas la place d'accueillir un grand aloe vera chez eux nous avons aussi des formats mini, suivez le lien pour découvrir nos petits aloes vera parisiens