LIVRAISON OFFERTE pour les fêtes

Fiche entretien: Palmier Kentia


Le Kentia est un palmier qui fait partie de la famille des arecaceae. Du plus bel effet décoratif, cette plante d’intérieur possède de longues feuilles d’un vert intense, aux qualités hautement dépolluantes.
Le Kentia se déploie sous le nom très sage de Julia chez Paris Pousse
Originaire d’Océanie, on l’associe souvent aux plages de sable blanc, mais il se complaît néanmoins aussi dans l’ombre.
 
JULIA - Palmier kentia & Cache-pot - Paris Pousse
- Fiche entretien -
Exposition : Pour croître à sa guise, le Kentia a besoin d’une forte luminosité mais sans exposition directe aux rayons solaires.
💧 Arrosage : Les intérieurs surchauffés sont à proscrire et mieux vaut attendre que la terre soit devenue sèche entre deux arrosages. Préférez pour lui la pluie ou une bonne vaporisation l’hiver d’eau non calcaire. Environ deux fois par mois stimulez sa croissance par un apport d’engrais. Un nettoyage avec un chiffon humide lui permettra de conserver toute sa splendeur.
Erreurs de culture : Vous pouvez l’installer en extérieur à la belle saison mais, ses tiges étant fragiles, à l’abri du vent et dans un coin ombragé. Un environnement tempéré est à privilégier, de préférence entre 16 et 24°C, sous une véranda ou protégé par une baie vitrée. Veillez à lui éviter la pourriture de ses racines, fréquente en cas d’excès en eau.
 
🤢 Maladies et ravageurs :
Ses principales ennemies sont les araignées rouges et les cochenilles
Les araignées rouges sont la bête noire du Kentia ! Les pires ennemies qui soient en l’occurrence, car leur attaque génère un sérieux affaiblissement de la plante.
- Conséquences : En suçant la sève de votre palmier elles l’épuisent et provoquent un sérieux jaunissement de ses feuilles.
- Solution : Un traitement préventif est le mieux qui soit, en cas d’infestation votre plante doit faire l’objet d’un traitement.
 
Les cochenilles se repaissent sans vergogne de la sève du palmier. S’insinuant dans des zones inaccessibles, elles colonisent  la tige principale mais s’attaquent également aux jeunes pousses.
- Conséquences : Ces insectes pompent la sève des plantes qui les hébergent, provoquant une chute prématurée du feuillage.
- Solution : La lutte est délicate pour les amateurs, mais un mélange fait d’alcool, de savon noir et d’huile bio peut suffire.
 
🌱 Comment rempoter un palmier Kentia :
Plantation en pot ou pleine terre : C’est au mois de mars et tous les deux ans que doit être rempoté le Kentia. C’est quand les feuilles commencent à s’abimer, de même que lorsque les racines recouvrent la motte, qu’il faut commencer à s’en inquiéter.
  • Le Kentia doit disposer d’un bac à sa dimension, pour être à même de se déployer de façon élégante et appropriée. Ceux chez Paris Pousse pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de haut, vous comprendrez l’importance d’une telle mesure.
  • Le pot à palmier se doit d’être suffisamment profond, avec au fond une couche de graviers pour faciliter le drainage. Un terreau spécifique pour plante verte est à privilégier, de façon à lui apporter les éléments nutritifs nécessaires.
  • Durant l’opération veillez à bien positionner le palmier au beau milieu du pot. Complétez avec des billes d’argiles en surface, pour éviter une évaporation trop rapide, ajoutez un peu d’engrais spécial et humectez-lui le feuillage.
  • Le bouturage se fait par division des rejetons, à pratiquer de mai à septembre. C’est une plante qui n’est guère familière du procédé, aussi n’est-ce réalisable que si quelques graines ont germé aux abords de la tige mère.
👍🏼 Bon à savoir :
Le Palmier Kentia est une plante d’intérieur par excellence, qui donne de la verticalité au décor ambiant et une note d’élégance indéniable à votre intérieur. On le soupçonne d’apporter le bien-être tout en sachant se montrer charmant.