Faites pousser un potager à partir de vos déchets alimentaires !


Ne jetez plus vos déchets de fruits, légumes et fines herbes !!
"Rien de se perd, tout se transforme." Lavoisier aurait quasi
pu être jardinier / agronome aussi...
En cet épisode actuel de fâcheux covid, confiner ne veut pas dire végéter...
Alors restons positifs, et profitons de ce confinement contraint pour s'essayer à la multiplication végétative. La capacité de certaines plantes à repousser toute seules, avec ou sans terre !

La multiplication végétative c'est par définition en botanique, un mode de reproduction asexuée, à partir d’une fragmentation des végétaux.

À la différence des semis qui donnent de nouveaux spécimens, la multiplication végétative engendre un végétal sans faire intervenir de gamètes. Certains fruits et légumes se multiplient sans passer par les graines. La reproduction asexuée est alors assurée à partir d’un simple fragment : stolon, tubercule, rhizome, drageon, tige, etc.

Cette technique permet ainsi d’obtenir de nouveaux fruits et légumes à partir d’un seul plant : le plant mère. Il existe différents types de multiplication végétative, dont les deux plus connus sont le bouturage et le marcottage. Le plant mère s’enracine et évolue pour laisser place à un nouveau plant identique, un clone.

Une technique à la portée du jardinier même le plus amateur pour se créer un potager simple et écologique. Aucune raison de ne pas tester !
Petits et grands vont adorer...



Une fois consommés, fruits, légumes et aromatiques peuvent repousser d'eux-même, oui oui. Et même, indéfiniment ! Recyclez vos restes pour en faire pousser de nouveaux. Simple, basique. Pratique et économique même !

Une astuce anti-gaspi et zéro déchet. Pour consommer A moindre coût. Tout ce qu'on aime (smiley coeur vert)
 
On vous en dit plus sur ces 15 fruits et légumes qu'on a pas fini d'aimer !!
 

1. L’ail


Plantez vos gousses d’ail (pas forcément germées) bout pointu vers le haut, à 2,5 cm de profondeur. Arrosez les une fois par semaine. Exposez le pot au soleil. Au bout de 4 à 8 semaines vous verrez apparaître une pousse. Gardez la partie qui ressemble à un oignon, et enlevez la fleur d’ail (la partie dure et frisée). Coupez les tiges quand elles font environ 10 cm de haut, en laissant 3 cm afin qu’elles puissent repousser. Puis lorsque les tiges commencent à se dessécher et brunir, déterrez les gousses. Soyez ensuite patient car l’ail prendra plusieurs mois avant d’arriver à maturité. 

 

2. L’échalote


Les échalotes sont également très rapides à repousser. Utilisez la même technique que l'oignon. Placez le bulbe dans l’eau, racines en bas toujours. Dès le lendemain, replantez votre plant. Et hop une semaine plus tard, elles retrouvent une seconde vie.

3. L’oignon


L'oignon est un des légumes les plus rapides à faire repousser. Conservez la base du bulbe sur 3 cm avec les racines. Placez ce petit bout dans un verre avec un peu d’eau. Vous pouvez aussi y mettre un oignon entier si un germe est déjà présent. Replantez rapidement. En seulement une semaine vous en aurez de nouveaux ; )

 

4. Le poireau


Le poireau n’a rien à envier à son cousin l’oignon avec sa multiplication végétative express. Gardez sa base avec les racines, plongez-la dans de l’eau, petits filaments vers le bas pour nourrir les racines. Changez l’eau régulièrement et lavez les racines une fois par semaine. Lorsque le poireau arrive à maturité, vous aurez de très belles feuilles vertes que vous pourrez manger. Avec cette technique, vous ne récolterez que les verts du poireau. Mais c'est très bon aussi !

 

5. Le fenouil


Le fenouil à la repousse facile. Conservez le coeur du bulbe et placez-le dans un peu d’eau, au soleil. Attendez quelques jours et vous verrez alors apparaître de petites pousses sur le côté du bulb. Des bébés fenouils trop mignons !!

 

6. Le céleri


Le céleri fait parti des légumes cultivés qui contiennent le plus de pesticide. Une bonne raison pour le faire pousser soi-même ! Conservez le cœur du céleri et placez-le dans un bol avec un peu d’eau dans le fond. Posez le bol au soleil sur le rebord d’une fenêtre. Quelques jours plus tard, vous verrez apparaître des petites pousses et des racines. Replantez ensuite en terre ou dans un grand pot. Arrosez régulièrement et conservez au soleil. 

 

7. Le gingembre


La multiplication végétative du gingembre est assurée par sa racine. Conservez-en un petit bout et plantez-le dans un pot à conserver dans un environnement humide et ombragé. Et soyez patient car il faut en moyenne 8 à 10 mois pour voir naître une nouvelle plante... C'est long mais c'est bon ! 

 

8. La citronnelle


La citronnelle repousse à la vitesse d’une mauvaise herbe et demande très peu d’entretien. Placez les restes d’une branche dans un verre d’eau et de poser le verre dans un endroit ensoleillé. La plante va développer des racines et lorsqu’elle atteindra 30 centimètres, vous pourrez couper tout ce dont vous avez besoin. Vous pouvez ensuite la laisser dans l’eau ou la planter en terre. 

 

9. L’ananas


High level l'ananas ! Pour une bonne repousse, il ne doit pas trop mûr ou trop jaune et ses feuilles doivent être vertes et pas trop sèches. Conservez le haut du fruit avec ses feuilles bien vertes et placez la queue de l’ananas dans un bol d’eau. Exposez le bol à la lumière. Au bout d’un mois, les feuilles vont se dessécher. De nouvelles petites feuilles vont alors apparaître au centre, en même temps que des racines. Plantez alors votre plant d’ananas dans un pot en prenant soin de retirer les feuilles mortes. À mesure que l’ananas grandit, replantez-le dans un pot plus grand. Soyez patient, mais gourmand.

 

10. La laitue


Ôtez presque toutes les feuilles de votre salade et coupez le pied à 3 cm environ. Placez le cœur dans un bol d’eau en l’immergeant à sa moitié, à un endroit ensoleillé. Changez l’eau régulièrement. Après 15 jours environ, vous verrez apparaître des racines et de nouvelles feuilles que vous pourrez commencer à déguster. Votre salade continuera de pousser ainsi de suite. Si vous souhaitez la replanter en terre, retirez les feuilles mortes.

 

11. Le chou chinois


Même méthode que la laitue. C’est grâce à son cœur que la reproduction végétative est assurée. Placez-le dans un bol avec un peu d’eau au bord d’une fenêtre. Et n’oubliez pas de changer l’eau régulièrement.


12. Les pommes de terre et patates douces


Prenez un bout de patate et nettoyez-le bien. Insérez un cure-dent de chaque côté, pour maintenir une partie hors de l’eau. Placez-le dans l’eau. Les racines vont se développer dans l’eau et les feuilles vont pousser au-dessus. Séchez bien le morceau de pomme de terre et plantez-le dans votre jardin ou dans une tour à pomme de terre, si vous avez un petit espace. Et bientôt vous pourrez vous vanter de faire de vraies frites maison !!

 

13. Les fanes de carottes, betteraves et navets


Conservez les extrémités puis placez-les dans un récipient avec un fond d’eau. Exposez-les au soleil et changez l’eau régulièrement pour éviter qu’elles ne moisissent. Après quelques jours, de nouvelles fanes vont commencer à sortir. Vous pouvez choisir de les mettre en terre avec leurs nouvelles racines, ou de les conserver dans l’eau (en la changeant régulièrement toujours). Avec cette techniques vous ne récolterez que les fanes, mais dont vous pouvez faire d'excellentes salades et des pesto très bons.


14. Le basilic et la coriandre


Conservez les grandes tiges de 10 cm minimum. Plus les tiges seront longues, plus la propagation sera facile. Mettez-les dans un verre rempli d’eau. Changez l’eau tous les 2 jours. Exposez au soleil pour favoriser la repousse. Au bout d’une semaine, la branche aura développé des racines. Lorsque les racines mesurent 2 à 3 cm, plantez en pot ou en terre. Laissez poussez à un endroit ensoleillé.

 

15. Les champignons de Paris


La culture des champignons de Paris n’est pas une des plus faciles, mais bientôt vous serez expert ! Commencez par ôter le chapeau des champignons. Puis, plantez les pieds des champignons dans un contenant rempli de terre mélangée avec un peu de compost et de marc de café. Conservez votre contenant au frais, à l’abri de la lumière et dans un lieu idéalement un peu humide. Humidifiez la terre avec un vaporisateur régulièrement. Et dégustez quand ils sont à la taille souhaitée.

 

 

Alors... vous êtes tentés de tenter ?

En appartement ou en maison, en ville ou à la campagne, la technique de multiplication végétative permet de cultiver n’importe où. Du plus petit comptoir de cuisine au plus grand des potagers...

Ne jetez plus vos déchets alimentaires. Faites un pas de plus vers le zéro déchet... Et consommez des produits frais, d'origine très très locale ! Garantis sans engrais ni pesticide. Et ça fait garder la santé qui plus est...

Elle est pas belle la vie quand même finalement ?

 

Pour commander terreau, pots, balconnières... c'est ici ! 

Et pour nous envoyer les photos de vos prouesses de jardiniers en herbe... c'est par-là. Et ça, ça nous fera très plaisir... vous n'imaginez même pas !!